Aux arbres citoyens !

Le réchauffement climatique est devenu une réalité tangible sur l’ensemble de la planète. Nous en constatons chaque jour les effets, bien souvent avec anxiété et le sentiment diffus d’une grande impuissance devant l’ampleur des enjeux : qualité de l’air, ressource en eau, tri des déchets, gaspillage alimentaire… autant de problématiques que nous avons bien du mal à appréhender individuellement mais aussi à résoudre collectivement dans notre quotidien. 

S’il est nécessaire de continuer à analyser et mesurer scientifiquement, puis à informer et mobiliser l’ensemble des acteurs, il s’agit désormais d’agir concrètement, là où nous pouvons le faire. C’est d’ailleurs très précisément ce que vous nous avez demandé lorsque nous sommes venus à votre rencontre ces derniers mois dans la cadre de notre démarche de consultation citoyenne, La Région est à vous : agir, et agir vite ! C’est aussi l’ambition que je porte, parce que je crois aux bonnes volontés sur nos territoires, à l’intelligence collective mais aussi parce que je suis convaincue que nous disposons dans notre Région de nombreux leviers d’actions. 

C’est la raison pour laquelle nous avons lancé « Arbres et biodiversité », un projet qui consiste à planter un arbre par lycéen, soit 231 000 arbres d’ici l’année prochaine. Des arbres qui viendront s’ajouter aux 148 000 déjà plantés cette année par l’association AFAHC grâce à 590 000 euros d’aides de la RégionInvestir dans la végétalisation c’est agir en amont pour sauvegarder la planète. 

J’ai voulu associer nos lycéens à cette initiative car nous savons combien notre jeunesse est engagée sur les enjeux climatiques. Elle est en attente d’actes concrets ; soyons à la hauteur de ses demandes légitimes. Je compte aussi sur les établissements qui décideront des lieux de plantations et favoriseront des essences locales afin de respecter la biodiversité occitane. 

Cette opération de reconquête de notre environnement va de pair avec la protection de notre patrimoine naturel. C’est pourquoi nous allons aussi créer une nouvelle réserve naturelle régionale sur le massif du Montious dans les Hautes-Pyrénées.

Je souhaite que l’Occitanie devenienne un modèle en France et en Europe pour la préservation de notre patrimoine environnemental. 

Ensemble, relevons ce défi !

Laisser un commentaire